Partir étudier un an en Chine (1) | Faire le bon choix

Publié le par Guillaume

10 mois après notre arrivée en Chine, je pense qu'il est intéressant de faire le point, de donner des conseils à ceux qui souhaiteraient vivre ce type d'expérience. Le post suivant est consacré à des géneralités sur la vie d'étudiant en Chine. Je ferais un autre article spécifique sur l'apprentissage du chinois et la méthode et un autre sur l'environnement à la fac. Les opinions énoncées n'engagent bien sur que moi ! Peut être certains auront-ils vécu des expériences différentes, n'hésitez pas à les faire partager!

 

Pourquoi partir  en Chine ?

Les raisons sont nombreuses quand on interroge les "expats'".
-L'expérience d'une autre culture. On sort d'occident, on voit autre chose. Dépaysement garanti (environnement de vie, écriture, façon de penser,cuisine...). Vous pouvez vous plonger dans la culture et la civilisation chinoise riche et passionnante (Histoire, opéra, cinéma, calligraphie, tai chi chuan, kung fu,...).
-L'apprentissage du chinois à vitesse accéléré pour peu que vous ayez des amis chinois
-La chine présente des opportunités de business incroyables. C'est là que ça bouge, c'est là où il faut être. Le pays se développe à une vitesse très rapide, tout change très vite. C'est un pays en chantier, on construit sans arrêt quelque chose. Apprendre le chinois peut se révéler utile pour faire des affaires.
-La Chine, c'est grand. Ça vous permet de faire de beaux voyages. Des plages tropicales de Hainan à l'extrême Sud aux palais de glaces de Harbin près de la frontière Russe. La distance Pékin-Sanya (à Hainan) est l'équivalent de Paris-Moscou. Dans certaines provinces, comme le Yunnan, le Tibet ou le Xinjiang, on a l'impression d'être dans un autre pays (la langue, le faciès, les paysages, tout est différent). Des palais impériaux de Pékin aux grattes ciels de Shanghai ou de Hong kong, vous en prendrez plein les yeux.
-La Chine c'est pas cher. Restaurant tous les jours (xiaochi : environ 80 centimes par personne, restaurant classe : 2-3 euros). Le taxi est extrêmement bon marché. Les vêtements, les chaussures ça ne vaut pas grand chose. Ordre d'idée  pour des produits de bonne qualité dans les marchés :polo = 3 euros, pull 8 euros, chaussure : moins de 10 euros). 75 min de massage de pied : 3 euros. Vous aurez certainement une belle collection de DVD à la fin de l'année (entre 50c et 1 euro l'unité pour des faux, environ 3 pour des vrais). Même chose pour la musique et les livres.

 

Je pense que partir un an en Chine est une super expérience, si on a de bonne facultés d'adaptation. On en revient avec quelque chose en plus. Ça apprend à relativiser et à s'ouvrir. Pour moi, il n'y a pas de grand choc culturel si vous partez en Amérique du Nord ou en Europe. Vous pouvez vous sentir un peu décontenancé par certains détails , mais globalement,  l'environnement est quasiment le même qu'en France. Quand je allé bossé 3 mois aux US, il me semblait que les américains étaient assez différents des français mais les difficultés d'adaptation ne sont rien comparées à celle qu'on rencontre en Chine. Si vous surmontez ça, alors vous profiterez au maximum et vous reviendrez avec une expérience très valorisante.

 

paxiaopengyouSh

 

Attention :
Je pense qu'il est important de rendre compte ce qu'il se passe sur place. Une majorité d'étudiants occidentaux avouent avoir souffert en Chine et aurai préféré partir ailleurs. Un coup de blues de temps en temps, c'est normal. Mais ça prend souvent des proportions assez dramatiques..  A Beiwai, il y a un espèce de jeux en ce moment, à celui qui va rentrer le plus vite en France et ça me désole.
Réfléchissez y à deux fois avant de partir !
La Chine, c'est encore le tiers monde. C'est un environnement auquel vous n'êtes pas habitué. Ça se fera avec le temps, j'espère. Les rues et les routes délabrés, l'hygiène, les crachats, la pauvreté, ce sont des choses auxquelles il faut se préparer. Les chinois sont plutôt polis dans les relations privés, en revanche dans les situations où ils ne connaissent personne, ils se montrent assez rudes. On vous poussera à la sortie du métro sans dire pardon. Les files d'attentes à la chinoise, c'est marrant aussi...
Les chinois ne parlent pas anglais. Il est impératif de parler (bien) chinois pour s'en sortir.
Vous allez arriver et être le spectateur d'un monde qui vous dépasse. Ça va vite, vous ne comprenez pas comment ça marche (barrière culturelle, mais surtout linguistique). Après vous avez le choix. Vous surmonter la barrière, en bossant votre chinois, en ayant plein d'amis asiatiques, et vous vous intégrer dans le monde chinois. Ou vous observez le truc  de l'extérieur,  vous vous constituez un groupe d'amis occidentaux avec lesquels vous pouvez parler anglais, et restez entre vous parce que "ça fait du bien" d'être entre semblables.
Beaucoup craquent assez vite au bout de quelques mois à cause de l'isolement. Vous ne pouvez pas "éviter" la Chine éternellement. Je ne dis pas qu'il faut éviter absolument les occidentaux en Chine, mais, si vous êtes venu pour parler anglais avec des américains ou des espagnols, peut être qu'une année Erasmus en Europe vous aurait mieux convenu.
IL ne faut  pas confondre voyage et étudier un an en chine. Bien sur on profite des nombreuses vacances pour voyager, mais l'essentiel n'est pas là. Le plus gros du temps, vous le passerez dans votre ville de destination. Une année en Chine, c'est long ! Il faut réaliser avant de partir qu'une année universitaire s'étale sur 11 mois. Si vous souhaitez partir voyager en Chine, prenez votre sac à dos, et faites un truc l'été pendant les 3 mois de vacances françaises à l'université.
Ceux qui se plaisent en Chine, ils se sont intégrés. Je pense qu'il est difficile de profiter de cette année si vous n'avez pas pas d'attrait préalable pour la culture asiatique.
Ne venez pas en Chine simplement parce que votre prof d'économie vous a dit que c'est  là qu'il fallait aller. La langue des affaires, c'est l'anglais. Le chinois si vous le maîtriser est un avantage énorme, bien sur . Mais avant de négocier un contrat en Mandarin, il faudra avoir fourni de gros efforts. aUtiliser le chinois professionnellement, ça demande de s'y mettre. On ne peut travailler une langue  difficile (pour nous occidentaux) à l'écrit et à l'oral que si on aime ça, si on a des amis chinois et qu'on s'intéresse de près à la culture.

Ainsi, je pense que dans les raisons que j'avance pour partir en Chine, il faut surtout retenir celle de l'attrait culturel et de l'apprentissage du chinois. Si ce n'est pas quelque chose qui vous intéresse, alors, un voyage d'été en Chine, ou un stage linguistique de 2-3 mois l'été dans une université chinoise, suffiront à répondre à vos besoins. N'oubliez pas qu'un an c'est long.
Les cours de langue, c'est chiant en général (même si en chinois, c'est un peu mieux). Mais bon, quand on passe 18h par semaine à faire de la grammaire, du vocabulaire et des dictées, ça devient vite rébarbatif. Il faut bosser pour pouvoir parler correctement , mais c'est chiant, et il faut trouver la motivation.
Faire un stage en Chine peut être une bonne option,pour ceux ne souhaitent pas s'investir dans l'apprentissage de la langue (seulement prendre quelques cours du soir).
Passer un an à "subir", c'est évidemment perdre son temps. Où est le "plus" sur un CV quand après un an d'étude en Chine, on peine à lire un texte chinois de niveau CP ? (cette situation concerne une grande majorité d'étudiant, il faut le savoir).

Conclusion
J'ai peut être été un peu négatif sur ce post, alors même que j'ai passé une année inoubliable et extrêmement riche en Chine. Je veux surtout éviter que se produise ce qu'on voit trop souvent en Chine, des déceptions.
Si vous vous sentez près à relever le défi, allez-y! Apprenez à parler chinois, faites vous des amis, intégrez vous! Avec de la motivation, on peut surmonter le choc culturel. Cette année m'a permis de voir autre chose, de vivre des expériences incroyables. En plus des voyages, je retiendrai surtout les sorties avec les chinois au bar, au karaoké ou en boîte. J'ai vraiment passé de supers moments avec eux et ça a rendu cette année vraiment spéciale.

Publié dans Pratique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je suis étudiante en Commerce International (Achats, plus précisément) et je dois passer, à partir de septembre prochain, un an à l'étranger. Mes choix sont trèès partagés.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Il faut savoir que j'ai commencé des cours de chinois il y a deux ans, mais ce n'était pas des cours intensifs. Je prends plaisir à apprendre le chinois et le parler (il y a une dizaine de<br /> chinois dans ma classe, je m'entraine avec eux.)<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Maintenant j'ai la possiblité de partir étudier à Shanghai pendant un semestre, et faire un stage en entreprise en Chine le semestre qui suit. Le truc est que je ne sais pas si c'est un bon<br /> choix. Votre article m'a fait beaucoup réfléchir.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Sachant que je cotois déjà des chinois tous les jours, que je m'entends bien avec eux et que j'aime apprendre des choses sur leur vie dans ce pays. Mais aussi que j'aime apprendre de nouvelles<br /> langues et que le chinois me plait, pendez vous que ces critères suffisent pour s'adapter en chine et ne pas rentrer en pleurant au bout de 6 mois ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Cordialement,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Doriane<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> c'est guillaume de chine nouvelle?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
K
vs avez eu tro de la chance. jSpR ke cela m arrivera un jour, merci de paratger votre experience , cela ma permi de rever devt mon ordi.
Répondre
H
Salut,Je suis tombé sur votre site suite à une recommendation trouvée sur le forum Chine Nouvelle (section Etudier en Chine):http://www.chine-nouvelle.com/forumFélicitation pour votre expérience!Merci... 
Répondre
G
non, un français et une chinoise
Répondre