les faux papiers

Publié le par Florent

    En Chine, tout se négocie, se vend et s'achète, ou presque. A commencer par toutes sortes de certificats. On trouve des "petites annonces" un peu partout dans et sur la rue, les murs, les cabines téléphoniques ou les poteaux électriques. Il s'agit d'autocollants, avec quelques mots clé et un numéro de téléphone ou une adresse internet.
    Suivant vos besoins, vous choisissez la bonne annonce, vous passez un coup de téléphone, convenez du type de document, d'un lieu de rendez-vous (discret bien sûr) et du prix. Le jour dit, vous amenez  une photo, où les autres pièces nécessaires pour la réalisation du faux, vous donnez l'argent et vous n'avez plus qu'à attendre un autre rendez-vous pour récupérer le tout.
    Un exemple : pour une carte d'étudiant d'une université pas trop connue à Pékin, comptez 30 yuans et une photo.

 

    Affaire à suivre...

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article