Le Vietnam

Publié le par Guillaume

A l’arrivée à Hanoi, c’est une surprise. Ca ne ressemble pas du tout à une grande ville. Il n’y a pas de grandes tours, mais seulement des immeubles de style européen, enfin français colonial.

 

La capitale a beaucoup de charme, c’est plus agréable que Bangkok. Mais, le Vietnam est un pays pauvre. Il ne faut pas sortir très loin d’Hanoi pour voir la campagne et des rizières à perte de vue.

 


Vietnam2Hanoi, ça grouille de monde, il est impossible de traverser une rue ! On se trouve en fait coincé dans un nuage de 2 roues. La moto, c’est le moyen de transport ici. Le taxi, c’est trop long, pour se rendre quelque part, monte à l’arrière d’un 2 roues après avoir négocié le prix en dollars. En fait, on peut payer à peu près tout en dollars, il y a double affichage des prix partout. La monnaie locale ne vaut pas grand-chose : je me suis vu remettre 1 millions de Dongs après avoir changé 50 euros.

 

Nous n’avions pas de guide de tourisme, mais pas de problème, vous pouvez trouver dans la rue toute la collection des « Lonely planet » pour 7 dollars l’unité. Ce sont des faux, mais les photocopies sont d’assez bonne qualité.

 

La bouffe est sympa : nems ou steaks cuisinés façon Viet.

 

Vietnam1A Hanoi, il y a beaucoup de musées intéressants (histoire, art, ethnologie). Petit plus, les explications sont en français. Les temples sont de style chinois, notamment le célèbre et magnifique temple de la littérature. On est resté 4 jours dans cette ville.

 

Nous avons passé 2 jours à la Baie d’Halong et dormi sur le bateau. C’est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité et c'est magnifique. Il y a d’immenses grottes dans les îles. Mais on ne peut pas se baigner, l’eau est un peu sale (boueuse). On y accède en 3h de bus depuis Hanoi.

 

VietnamJe suis parti une journée en excursion à la Colline des pagodes parfumées. Il faut faire un trajet en radeau pour parvenir au pied de la montagne. Les paysages là ressemblent à ceux de Guilin en Chine. Au sommet, il y a une belle grotte et quelques temples.

 

Voilà, nous ne sommes pas descendus au Sud du Vietnam faute de temps (et avons donc loupé le delta du Mékong), mais ce que nous avons vu nous a bien plu. Le têt (nouvel an vietnamien) tombait cette année en même temps que le Nouvel an chinois.

Nous sommes finalement rentrés à Pékin en avion le 13 février.

Publié dans Voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article